monumental


monumental

monumental, ale, aux [ mɔnymɑ̃tal, o ] adj.
• 1802; de monument
1Qui a un caractère de grandeur majestueuse. grand, imposant. « Le pin a quelque chose de monumental; ses branches ont le port de la pyramide » (Chateaubriand). Fig. L'œuvre monumentale de Hugo.
2 Didact. Relatif aux monuments. Histoire monumentale. Caractère monumental (ou monumentalité n. f. ).
Qui constitue un monument, fait partie d'un monument. Sculpture, statue, peinture monumentale.
3(1873) Fam. Énorme. colossal, démesuré, gigantesque, immense. « Un monumental baromètre à mercure » (Duhamel). Fig. Une thèse monumentale. Péj. Il est d'une bêtise monumentale. prodigieux. Erreur monumentale.

monumental, monumentale, monumentaux adjectif Qui a les proportions imposantes d'un monument : Statue monumentale. Qui a un caractère grandiose ou qui est remarquable par son importance : Œuvre monumentale. Familier. Qui est hors des normes habituelles : Une erreur monumentale.monumental, monumentale, monumentaux (expressions) adjectif Carte, plan monumental, qui comporte les monuments d'une ville, d'un pays. ● monumental, monumentale, monumentaux (synonymes) adjectif Qui a les proportions imposantes d'un monument
Synonymes :
Contraires :
Qui a un caractère grandiose ou qui est remarquable par...
Contraires :
Familier. Qui est hors des normes habituelles
Synonymes :
- énorme
- faramineux (familier)
- inouï
- phénoménal

monumental, ale, aux
adj.
d1./d Relatif aux monuments.
d2./d Qui forme un monument ou qui en fait partie. Fontaine, fresque monumentale.
d3./d Imposant (de grandeur, de proportions, etc.). Une oeuvre écrite monumentale.
d4./d Fam. énorme. Un orgueil monumental.

⇒MONUMENTAL, -ALE, -AUX, adj.
A. — 1. Relatif aux monuments (v. monument B 1). Plan monumental de Paris; Inventaire monumental de la France. Ce palais est à l'histoire monumentale de la France des premiers temps ce que le château de Blois est à l'histoire monumentale des seconds temps (BALZAC, Splend. et mis., 1846, p.369):
1. Je profite de ma première halte pour vous donner quelques nouvelles monumentales. Je vous écris mes notes sur des feuilles séparées afin qu'elles puissent être jointes aux dessins qu'elles concernent.
MÉRIMÉE, Lettres Antiq. Ouest, 1849, p.153.
2. Qui est propre aux monuments; qui en a les particularités et notamment le caractère grandiose, imposant. Caractère, style monumental; architecture, peinture, sculpture monumentale; escalier, tombeau monumental; cheminée, construction, fontaine, fresque monumentale. Les plantureuses granges monumentales à piliers et en arcades (MICHELET, Journal, 1854, p.246). L'aspect monumental naît souvent de la ruine (HUGO, Misér., t.1, 1862, p.367). Une grille monumentale sur une cour pavée, menant au réfectoire de la pension (VERLAINE, Œuvres compl., t.4, Mes prisons, 1893, p.359):
2. Il s'agit maintenant, comme l'a écrit M. Viollet-le-Duc, de chercher les formes monumentales qui dérivent des propriétés du fer (...). Les efforts de l'école dite rationaliste se sont portés jusqu'à ce jour surtout sur les types des gares, des cirques et des halles; demain ils s'attaqueront aux types des théâtres, des mairies, des écoles, (...) délaissant les combinaisons à jamais appauvries de la pierre.
HUYSMANS, Art mod., 1883, p.245.
Emploi subst. Ces ciels théâtreux d'orage, avec leurs éclaircies blafardes, leurs déchirures gigantesques et tourmentées derrière tout ce que Rome dresse de monumental en l'air (GONCOURT, Mme Gervaisais, 1869, p.109). La maison où je suis a deux étages et deux entrées. Elle est curieuse et rare entre toutes (...). C'est le monumental rapiécé avec le rustique (HUGO, Alpes et Pyr., 1885, p.135).
3. En partic. Qui est destiné à s'insérer dans un monument ou un ensemble décoratif. [L'art chrétien] est un art monumental, étroitement adapté aux édifices et simplifié en conséquence (MAILLET, Peint. relig., 1934, p.17):
3. La peinture monumentale ne pouvait avoir en France l'importance qu'elle a eue de bonne heure en Italie, par la raison que notre architecture ogivale ne présentait pas de grandes surfaces à décorer.
MÉNARD, Hist. Beau.-Arts, 1882, p.297.
B.P. anal.
1. [En parlant d'une chose concr.] Qui est remarquable par sa taille imposante, ses proportions, son caractère grandiose. Lit monumental; armoire monumentale. Elle avait acheté une serviette de maroquin rouge, un portefeuille monumental à serrure d'acier, digne d'un ministre, dans lequel elle promenait un monde de dossiers (ZOLA, E. Rougon, 1876, p.148).
P. plaisant. et fam. [En parlant d'une pers.] Qui a un physique imposant. L'escalier était réservé aux professeurs et, bien entendu, à la directrice, une dame monumentale en robe de satin bleu, à longue traîne (TRIOLET, Prem. accroc, 1945, p.285):
4. Quant à moi, je deviens colossal, monumental; je suis boeuf, sphinx, butor, éléphant, baleine, tout ce qu'il y a de plus énorme, de plus empâté et de plus lourd, au moral comme au physique. Si j'avais des souliers avec des cordons, je serais incapable de les nouer.
FLAUB., Corresp., 1841, p.84.
2. [En parlant d'un écrit, d'une oeuvre littér.] Qui est imposant par ses dimensions ou ses qualités. Un ouvrage, un rapport monumental; une thèse monumentale. Heyne achevait de donner sa seconde, puis bientôt sa troisième édition du Virgile monumental où tout est rassemblé, éclairci, prévu en quelque sorte (SAINTE-BEUVE, Nouv. lundis, t.11, 1867, p.175):
5. BASINIO: (...) En échange, que nous demande-t-on? De louer le prince en toute circonstance, d'écrire des poèmes qui sont censés être l'oeuvre de notre maîtresse (...) PORCELLIO: Et de composer — ceci est mon lot — la biographie monumentale du nouvel Alexandre, (...) oeuvre qui m'est sensiblement facilitée du fait que le héros lui-même m'en dicte la plus grande part.
MONTHERL., Malatesta, 1946, I, 4, p.441.
P. anal. [En parlant d'une oeuvre d'art] On trouvait dans ces portraits [de l'école des Clouet], petits par leurs dimensions, monumentaux par leur expression synthétique, justement cette sobriété qui caractérise (...) toute oeuvre classique (LHOTE, Peint. d'abord, 1942, p.123).
C.Au fig.
1. Fam. [En parlant d'une chose abstr.] Qui étonne par son caractère démesuré. Synon. énorme, monstre. Orgueil monumental; bêtise, erreur, ignorance monumentale. Rochefort avait de l'esprit; mais c'était une sorte d'esprit (...) consistant surtout (...) en associations d'idées stupéfiantes d'imprévu, en cocasseries monumentales (A. DAUDET, Trente ans Paris, 1888, p.204). Il avait (...) à peine parlé trois fois pendant sa visite, et la dernière pour commettre une gaffe monumentale (DRUON, Gdes fam., t.1, 1948, p.65).
Expr. péj. [Pour souligner le caractère choquant d'une chose, d'une situation] C'est monumental. C'est trop fort! s'écria papa. Je veux m'expliquer moi-même. C'est vraiment monumental! (DUHAMEL, Terre promise, 1934, p.137).
2. Péj. [En parlant d'une pers.] Exceptionnel par ses défauts. Rosny (...) traite Hugo de crétin de génie, de monumental imbécile (RENARD, Journal, 1909, p.1228).
REM. 1. Monumentalement, adv. a) D'une manière qui rappelle les monuments (v. monument B 1). Le maître de la maison circulait et vous engageait (...) à aller voir (...) un mur qu'il a bâti monumentalement avec des bouteilles d'eau de Vichy (MÉRIMÉE, Lettres Ctesse Boigne, 1857, p.97). b) D'une manière imposante (supra B). La grande phrase, monumentalement étagée, se met en marche. Elle est ample, solide, et paraît, malgré sa passion intérieure, fermement disciplinée, jusqu'à la treizième mesure, où elle échappe à la volonté (ROLLAND, Beethoven, t.1, 1937, p.260). c)D'une manière qui étonne par son caractère démesuré, excessif (supra C). Ceux qu'on nomme les experts se trompent si monumentalement (GREEN, Journal, 1943, p.57). 2. Monumentaliser, verbe trans. Donner un caractère monumental à (supra B). Monumentaliser l'espace des Halles. Rubens, Van Dyck, Raphaël, Titien, Voltaire, Aristote, Montesquieu, Newton, Cuvier, etc. ont-ils pu monumentaliser leurs oeuvres sans les ressources d'une existence princière? (BALZAC, La Femme supérieure, préf. de la 1re éd. ds La Comédie humaine, Paris, Gallimard, t.11, 1959 [1838], p.350). 3. Monumentaliste, adj. Qui est porté vers le style monumental (supra B). Au lendemain de la guerre, comme pour aider à relever le moral du pays, l'architecture devient de plus en plus monumentaliste et flamboyante (Le Monde, 15 juill. 1978, p.11, col.2). 4. Monumentalité, subst. fém. [En parlant d'une oeuvre d'art] Caractère grandiose résultant des proportions, du style. Art de couleur et art de synthèse, le fauvisme est enfin art de décor, mais de décor qui est expression et monumentalité (DORIVAL, Peintres XXe s., 1957, p.58).
Prononc. et Orth.:[], plur. masc. [-o]. att. ds Ac. dep. 1835. Étymol. et Hist. 1. 1802 «qui concerne les monuments archéologiques» (VIVANT DENON, Voyage dans la basse et la haute Égypte pendant les campagnes du général Bonaparte, p.172: manie monumentale des Égyptiens); 2. 1805 «qui a une grandeur majestueuse» (CHATEAUBR., Voyage au Mont blanc ds Œuvres complètes, éd. Paris, Pourrat, t.7, 1833, p.439: Le pin a quelque chose de monumental: ses branches ont le port de la pyramide); 3. 1813 «qui a les proportions d'un monument» statues monumentales (GATTEL); 4. 1825 «de très grande dimension» (BRILLAT-SAV., Physiol. goût, p.371). Dér. de monument; suff. -al. Fréq. abs. littér.:366. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 184, b) 531; XXe s.: a) 728, b) 676. Bbg. DUB. Dér. 1962, p.38, 39 (s.v. monumentalité). — DUCH. Beauté 1960, p.130, 131.

monumental, ale [mɔnymɑ̃tal] adj.
ÉTYM. 1802, Denon; de monument.
1 Didact. Relatif aux monuments. || Histoire monumentale. || Géographie artistique et monumentale de la France. || Sculpture, statue, peinture, fresque monumentale, destinée, par ses grandes dimensions, à faire partie d'un ensemble décoratif.
Spécialt. Qui présente l'aspect majestueux, les proportions grandioses d'un monument, en parlant d'un ouvrage d'architecture ou de sculpture. Grandiose, imposant, majestueux (→ 1. Flanquer, cit. 5). || Fontaine monumentale (→ Force, cit. 76).
N. m. :
1 L'architecture est, de tous les arts, celui qui répondait le mieux aux caractéristiques particulières et aux tendances profondes du génie romain, l'énergie ambitieuse, le sens de la précision, la tendance utilitaire, les préférences innées pour la somptuosité et le monumental.
Léon Homo, la Civilisation romaine, II, II.
2 (1805, Chateaubriand). Littér. Qui a un caractère de grandeur majestueuse. Beau, grand. || Cheval monumental (→ Caparaçonner, cit. 1).Fig. (par métaphore). || Œuvre monumentale (→ Harangue, cit. 3).
2 Le pin a quelque chose de monumental; ses branches ont le port de la pyramide.
Chateaubriand, Voyage au mont Blanc (1806).
3 (1825). Fam. Colossal, démesuré, énorme, gigantesque, immense. || Une glycine monumentale (→ Géhenne, cit. 4). || Un monumental baromètre à mercure (cit. 4).Fig. (par métaphore). || Une thèse monumentale (→ Brillant, cit. 23).
3 (…) un nez aussi monumental qu'il est permis à un chrétien de Savoie d'en porter sans scandale.
Aragon, les Beaux Quartiers, II, XIV.
Péj. → Un monument (B., 3.) de… || Il est d'une bêtise monumentale. Prodigieux. || Erreur monumentale.
DÉR. Monumentalement, monumentalité.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • monumental — monumental …   Deutsch Wörterbuch

  • Monumental — Monumental, the adjective form of the noun, monument, may refer to: Places Monumental Island, Nunavut, Canada Music Monumental, an album by producer/rapper Pete Rock and rap duoSmif N Wessun Monumental , title track, and third single off of the… …   Wikipedia

  • Monumental — puede referirse a: Relativo a monumento Conjunto monumental Véase también: casco histórico Estadio Monumental (desambiguación) Plaza de toros Monumental: Plaza de toros Monumental de Las Ventas (Madrid) Monumental Plaza de toros México… …   Wikipedia Español

  • monumental — MONUMENTÁL, Ă, monumentali, e, adj. Care aparţine monumentelor, privitor la monumente; grandios, măreţ, impunător prin proporţiile sale. ♦ fig. Remarcabil. – Din lat. monumentalis, fr. monumental, it. monumentale. Trimis de bogdang, 13.09.2007.… …   Dicționar Român

  • Monumental — Mon u*men tal, a. [L. monumentalis: cf. F. monumental.] 1. Of, pertaining to, or suitable for, a monument; as, a monumental inscription. [1913 Webster] 2. Serving as a monument; memorial; preserving memory. Of pine, or monumental oak. Milton.… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • monumental — adjetivo 1. Del monumento: barrio monumental, fachada monumental, ciudad monumental. 2. (antepuesto / pospuesto) Uso/registro: coloquial. Que es muy grande o muy impresionante: Lorenzo tiene un chalé monumental en la playa. Cogí una monumental… …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • monumental — Adj. (Mittelstufe) geh.: von großer Dimension und daher beeindruckend, kolossal Synonyme: gewaltig, eindrucksvoll Beispiele: Das Gebäude hat monumentale Ausmaße. Das Denkmal wirkt sehr monumental …   Extremes Deutsch

  • monumental — [män΄yo͞o ment′ l, män′yəmən′t l] adj. [LL monumentalis] 1. of, suitable for, or serving as a monument or monuments 2. like a monument; massive, enduring, etc. 3. historically notable, important, or of lasting value 4. very great; colossal… …   English World dictionary

  • Monumentāl — (lat.), auf ein Monument bezüglich. Ein Bauwerk nennt man m., wenn es durch seine Anlage und den Charakter seiner Kunstform zeigt, daß es nicht für den Privatgebrauch oder für vorübergehende Zwecke bestimmt ist, sondern der Öffentlichkeit dient… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • monumental — index noteworthy, prodigious (enormous), remarkable Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.